vendredi 20 avril 2018

Le Journal de ma disparition par Camilla Grebe








Titre : Le Journal de ma disparition
Auteur : Camilla Grebe
Date de sortie : 7 mars 2018
Éditeur : Calmann-Lévy
Nombre de pages : 432 pages



RÉSUMÉ : Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.

Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse,  et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour aunlendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.

Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire  à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…

Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime :  une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient  tragiquement liés ?


MON AVIS : Je lis très peu de thriller mais grâce à Calmann-Lévy et NetGalley j'ai pu découvrir ce merveilleux roman. L'histoire commence par une soirée entre adolescents. Ils sont autour d'un feu et une envie pressante pousse Malin à s'isoler du reste du groupe pour faire ce qu'elle doit faire, mais comme elle vient pour relever son jeans elle pogne le crâne d'un enfant mort. Après ce début, nous retrouvons Malin huit ans plus tard qui est devenu policière et qui est chargé de retourner dans son village natal pour enquêter sur cette mort toujours non illucidée. Le roman est divisé en point de vue de différents acteurs de cette histoire. Le point de vue de Malin et celui de Jake sont les principaux mais dans le point de vue de Jake nous avons aussi les confidences de Hanne, elle participe à l'enquête sur la disparition de cette enfant encore inconnue. Mais Hanne commence à perdre la mémoire donc elle note tout dans son carnet et ce carnet Jake l'a trouvé le soir ou Hanne a été agressée. Il lui a porté secours mais il a gardé le carnet. Dans ce carnet il fait des découvertes sur l'enquête mais aussi sur sa famille. Il ne la voyait pas comme ca et il est révolté de ce qu'écrit la vieille dame.

Plus le roman avance et plus on se demande qui a tué cette enfant et cette autre femme qui est découverte morte alors qu'on cherche le conjoint de Hanne qui est porté disparu lui aussi mais dont personne n'a encore retrouvé la trace. L'auteur a très bien ficelé son histoire. Plus l'histoire avance et plus on se pose des questions, plus on fait de suppositons et moins nous avons raison.

Un vrai bon thriller à découvrir et une auteure pleine de talents. Je vous le conseille pleinement.

MA NOTE : 

Good girls love bad boys, tome 3 de Alana Scott






Titre : Good girls love bad boys, tome 3
Auteur : Alana Scott
Date de sortie : 21 mars 2018
Éditeur : Harlequin
Nombre de pages : 225 pages



RÉSUMÉ : * SPOILER ALERT : à ne pas lire si vous n’avez pas encore découvert les tomes 1 et 2 *

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, a compris que, si elle voulait survivre, elle allait devoir s’endurcir. Mais, à l’époque, elle a commis une erreur : tomber amoureuse de Zach Menser. Une très belle et dangereuse erreur qui l’a contrainte à quitter la ville avec sa famille. Cinq ans plus tard, Élodie est de retour à Saint-Louis pour les funérailles d’une de ses anciennes amies. Dès son arrivée, le passé et, surtout, ses sentiments pour Zach la rattrapent. Car, malgré le temps, malgré la distance, elle n’a jamais réussi à tourner la page de leur histoire. D’ailleurs, il paraît qu’il vient de sortir de prison…



MON AVIS : Encore une fois merci à NetGalley et à Harlequin France pour ce roman que j'ai adoré. En fait je devrais dire merci pour la trilogie car grâce à ces deux partenaires j'ai pu lire la trilogie en très peu de temps.

Ce 3e tome se passe cinq ans après le départ d'Élodie et de sa famille de St-Louis pour Londres. Elodie a refait sa vie, elle est fiancée mais la mort de sa meilleure amie de St-Louis la ramène là-bas et lui permet de revoir Zach. Elle s’aperçoit très rapidement qu'elle l'aime toujours, que leurs sentiments sont encore très forts mais Elodie fait des choix plus raisonnés qu'autrefois. Malheureusement, si on se rappelle le tome 2 quelqu'un la harcelait, elle pensait que c'était son père pour lui faire peur, mais dans le tome 3 on s’aperçoit que quelqu'un de son passé lui en veut et veut la détruire. Je n'en dis pas plus mais ce 3e tome se termine très bien, la boucle est bouclée, ce fut un beau tome, rien de révolutionnaire mais une belle romance comme je les aime et l'amour triomphe.


MA NOTE : 

La chambre des merveilles par Julien SANDREL







Titre : La chambre des merveilles
Auteur : Julien SANDREL
Date de sortie : 7 mars 2018
Éditeur : Calmann-Lévy
Nombre de pages : 272 pages






RÉSUMÉ : Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. . En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans… Coup de foudre partagé par le monde de l’édition à l’international,


MON AVIS : Je voudrais d'abord remercié NetGalley et Calmann-Lévy pour ce merveilleux roman.

Comment vous décrire l'émotion qui m'a habité tout au long de ma lecture ? Ce roman est à la limite du coup de coeur pour moi. Je suis une maman et mon cœur de maman a été bouleversé par ce qui arrive à Louis, je me suis mise à la place de cette mère qui a fait de son mieux pour bien élever son fils seule sans l'aide du père mais sa carrière était très prenante dans sa vie. Quand Louis tombe dans le coma et qu'elle est renvoyée de son travail, on s’aperçoit vite qu'elle va devoir revoir ses priorités et elle comprend que son fils est toute sa vie et qu'elle doit tout faire pour le sauver. Elle décide de réaliser ses rêves et la chambre d’hôpital devient la chambre des merveilles et l'auteur nous amène au travers les rêves d'un ado de 12 ans réalisé par une femme de 40 ans ça donne des situations drôles mais aussi terriblement touchantes. Thelma aime son fils et il le sent car même dans le coma il entend sa mère et veut tout faire pour s'en sortir car il veut lui redire qu'il l'aime et qu'elle est une bonne mère.

Un roman rempli de douceur, d'amour et de tendresse d'une mère envers son fils mais aussi d'une femme envers sa mère, d'une mamie envers son petit-fils et au travers tout ca Thelma va découvrir que la vie ne se limite pas au travail et à l'argent mais que les gens sont les personnes les plus importantes dans notre vie.

Merci de ce beau témoignage poignant d'amour, merci de nous rappeler que la vie peut s'achever à tout instant et qu'il faut en profiter au maximum à chaque jour.


MA NOTE :