lundi 10 avril 2017

Un printemps en Virginie de Susan Wiggs

Un printemps en Virginie de Susan Wiggs




Titre : Un printemps en Virginie
Auteur : Susan Wiggs
Date de sortie : 1 juin 2006
Éditeur : Harlequin / Jade
Nombre de pages : 410 pages




RÉSUMÉ : Depuis la mort tragique de sa femme, Lester Bohannon s'est replié sur sa douleur, laissant à l'abandon le splendide domaine de Whitefield, une ancienne plantation de coton sur laquelle se dresse l'une de ces somptueuses demeures qui font l'orgueil des habitants de Virginie. Une maison qui ne résonne plus comme autrefois des rires et des jeux de ses enfants. Car si Belinda, la fille de lester, affronte courageusement l'absence maternelle, Blu, son petit garçon, s'est depuis la tragédie muré dans le silence et n'a plus prononcé un seul mot, ajoutant encore au poids écrasant du chagrin de leur père. Lester, quant à lui, ne vit plus que pour ses chevaux, et c'est le coeur brisé qu'il s'apprête à se séparer du joyau de ses écuries, un pur-sang irlandais auquel Blu est très attaché, mais qui refuse tout dressage. En désespoir de cause, Lester, pour retrouver le chemin du coeur de son enfant, part pour Wreck Island rencontrer Eliza Flyte, une jeune femme qui vit seule sur cette île isolée, au large des côtes de Virginie, et qui, prétend la rumeur, possède le don exceptionnel de parler aux chevaux...

MON AVIS : Un pur Harlequin, un héros rongé par le passé, par des démons intérieurs que seul la boisson semble soulager, une héroïne naïve qui ne connait rien au monde du héros. Elle a vécu isolée du monde extérieur, son père lui a transmis son don pour les chevaux et elle va tomber amoureuse du héros qui lui ne veut que se renflouer et épouser une riche héritière qui va s'occuper de ses enfants qu'il délaisse depuis la mort de son épouse. J'ai aimé l'histoire mais tout était prévisible et un peu trop léché. Ce n'est pas le meilleur livre de cette auteur que j'aime beaucoup.


Ma note :